Les vicieuses,

Vos fantasmes deviennent réalité au telephone rose numero

telephone rose numero black nue levrette

Une des hôtesses blacks de telephone rose numero que les hommes apprécient beaucoup. Déjà pour mon corps. Surtout mes bonnes grosses fesses. Qui font baver autant les hommes que les femmes. Mais si les hommes m’apprécient aussi c’est pour mon tempérament de feu. Qui fait que lorsque je baise. Je suis très passionnée et ça excite encore plus mes partenaires. Et moi ce que je recherche ce sont des hommes capables de supporter mon caractère. Mais aussi qui aime le sexe hard. Et qui n’hésiterons pas à me faire mal. Et c’est ainsi donc que je finis par coucher avec Aaron sur le telephone rose numero.
Il était exactement ce que je recherchais chez un homme. Pour baiser évidemment. Il n’est question que de ça pour ma part.

Il avait trente-deux ans, et il était peintre, physiquement il était brunet type caucasien. Ce sont mes préférés. Voir une bite blanche s’enfoncer dans ma chatte black. C’est ce qui me donnait le plus de plaisir. Mais surtout Aaron cherchait de la baise hard et pas un petit missionnaire ou autre. C’est ce qui me plaisait le plus. Et en bonus j’avais une grosse queue en plus. Car sa queue était énorme. Je mouillais à l’idée de la sentir de ma bouche jusqu’à m’y étouffer. Physiquement on était très comptable. C’était déjà un bon point si on voulait baiser avec un telephone rose numero. Donc on discute et il me dit qu’il n’avait jamais baisé une black dans le cul.

Je lui dis qu’avec moi ce serait possible. Et que plus même s’il le veut. Il me dit qu’il adorait mes fesses et qu’il voulait les taper et les pincer. J’adorais ça. Comme je suis assez masochiste, cela m’excitait beaucoup. Il me demanda ensuit ce que je ne supportais. J’étais totalement ouverte donc je ne craignais rien et je supportais tout. C’était donc ok pour lui il avait l’air heureux. Puis on discuta encore un peu.

J’avais vraiment hâte de coucher avec lui. Puis il me demanda encore une faveur. Il me demanda si au lieu d’un simple appel. On pourrait faire un appel vidéo. Ce serait bien plus réel et excitant. Je n’avais jamais ça avant. Mais comme il me plaisait beaucoup je décide d’accepter. Et en plus faire le bonheur de ceux qui m’appellent sur mon telephone rose numero, c’est ce que j’aime le plus. On se donne donc rendez-vous sans plus tarder.

Viens sur le telephone rose numero que je t’écrase le visage avec mes fesses

Étant donné que c’était une appel vidéo cette fois-ci sur telephone rose numero. Il allait voir mon corps directement mais surtout mon visage. Donc je décide de me faire belle. Ce n’est pas que d’habitude je ne suis pas belle. Au contraire. Mais je ne voulais pas qu’Aaron me trouve négligente. Donc je me maquillais un peu. Mascara, un trait d’eyeliner et du rouge à lèvres rouge sombre. Ça me donnait un air encore plus sexy. Rien que de me préparer trempait déjà ma culotte. Comme vêtement je choisis une nuisette noire pratiquement transparente et qui laissait tout voir. Ajoutée à cela un petit string. Si fin que si on tirait dessus il se déchirerait sans résistance. Puis je prenais mon gode spécial XXL et je me posais confortablement sur mon lit. Et j’attendis.

Donc Aaron m’appela enfin sur mon telephone rose numero. Je décrochais et allumais la webcam ainsi que le haut-parleur. Dès qu’il me vit, il dit que j’étais belle à bander. Il avait une vue directe sur mes seins et mes lèvres rouges. Lui aussi était aussi beau que sur ses photos et je le lui dis. Il était satisfait. Maintenant ce qu’il souhaitait voire c’était mon énorme cul. Je me tournais vers l’arrière. Et je mettais mes fesses face à la caméra du telephone rose numero, il hoqueta direct et me dit qu’elles étaient magnifiques. Je lui demandais si ça lui plairait que je fasse un petit twerk. Oui, i me répondit. Et le mieux même serait que je le fasse. Selon lui juste au-dessus de son visage. Pendant que lui serait allongé sur le lit. Il voulait que je l’écrase de mes fesses. Que je m’assoie sur sa face.

Je me mis donc à danser. Et lui à regarder. Il n’arrêtait pas de dire Oui c’est bon babe. Il était ravi. Et c’est tout ce que je demandais. J’étais excitais. J’arrêtais et lui dis que je voulais le caresser et voir son corps. Je lui demandais d’enlever son tshirt. Il l’enleva et j’étais admirative devant son beau torse. Et j’enlevais aussi ma nuisette pour laisser mes seins à l’air libre. Puis je lui dis de me caresser les seins. Il me dit avec plaisir. Et je commençais donc à me peloter. Je me caressais tout en prononçant son nom. J’étais assise jambe écartée devant la caméra. Il se mordit les lèvres en me regardant. Il me dit qu’il ne pouvait plus tenir. Et qu’il voulait me prendre. Il enleva son pantalon. Sa bite était vraiment énorme. Il me demanda de m’allonger et de faire monter mes jambes.

J’allais enlever ma culotte mais il ne le voulait pas. Je pris donc mon gode. Je mouillais mon jouet devant lui en y passant ma langue. Puis il commença à se masturber. Et je me mis le pénis dans ma chatte et commençais un va et vient. Je gémissais tout en criant son nom toujours. Lui aussi gémissait. C’était si bon de l’entendre. On n’arrêtait pas de se parler ce qui augmentait le sentiment de proximité.

Puis d’un coup il s’arrêta et me dit de me mettre à quatre pattes. Les fesses face à la caméra. Il se leva et mit une jambe sur une chaise. Et moi je fis ce qu’il dit. J’enlevais mon jouet de mo vagin et me pénétrais doucement avec dans mon cul. Il se mit doucement en place.
Puis quand je me sentis totalement à l’aise. Je commençais à faire des mouvements. Et lui recommençait à se masturber. Et cette fois le rythme était plus rapide et plus féroce. Je commençais à crier. Puis tout d’un coup j’entendis ses couilles se vider. Alors que moi j’atteignais le septième ciel. Nous avons eu notre orgasme en même temps. C’était énorme.